Le défilé haute couture melting pop Dior

Evénement marquant de l’année dans le milieu de la mode, le Melting pop Diora été pour l’occasion choisie par la grande maison Dior pour présenter sa nouvelle collection, qui est tout aussi intrigante qu’époustouflante.

Melting pop Dior, une présentation romantique futuriste

melting-pop-dior.jpg

Le 26 janvier dernier, la capitale française Paris aaccueilli leMelting pop Dior, un défilé haute couture présentant la collection printemps-été 2015 de Raf Simons. « Romantique futuriste », telle serait la meilleure façon de résumer le Melting pop Dior.En effet, la collection a été largement inspirée du style vestimentaire à la mode durant les années folles, mélangé avec une certaine touche futuriste et une tendance de libération des années soixante-dix.A l’honneur de ce défilé de mode haute couture, des impers transparents, des robes de guipure à jupes corolles, des manteaux tendances verts pomme, des cuissardes en vinyle et d’autres vêtements à mi-chemin entre le style académique et le style psychédélique.A travers ce Melting pop Dior, le grand styliste Raf Simons a une fois de plus démontré son talent dans l’art de fusionner l’esprit rétro, vintage et l’esprit futuriste dans des créations qui n’ont rien à envier à ses précédents chefs-d’œuvre.
Spécialement pour l’occasion, les murs du Musée Rodin, où s’est tenu le Melting pop Dior, ont été entièrement recouvert de miroirs pour offrir une scène spectaculaire capable de sublimer encore plus les réalisations.

Influences et pièces fortes du défilé

defile.jpg

Très largement inspirée de l’esprit rétro-futuriste que le styliste Raf Simons affectionne depuis un bon bout de temps, la collection printemps-automne 2015 Dior présentée lors du Melting pop Diora aussi été influencée par des réalisations d’autres grands noms de la mode, notamment André Courrèges et Pierre Cardin.
Certaines pièces, plus que d’autres, se sont démarquées lors du défilé. A l’exemple des manteaux en plastique imprimé, des bodys suits arborant des lignes géométriques, des robes en guipure très fleuries, des jupes mile-plis à rayures ou encore des bottes fourreaux en cuir vinyle à talons cages.

 

Author: Hugo Rodrigues

Share This Post On